La question de l’assurance santé aux États-Unis est un vrai casse-tête ! Entre les assurances de santé privées, les assurances publiques, l’Obamacare… Il y a de quoi perdre les pédales. Quelle est la meilleure option lorsque je m’expatrie aux États-Unis ? À quel prix ? Et de quelle couverture vais-je bénéficier ? Beaucoup de questions qui peuvent faire des nœuds au cerveau, mais qui restent primordiales.

Ce n’est un secret pour personne, la santé aux États-Unis coûte excessivement cher : en moyenne 5 fois plus cher qu’en France.
Quand on sait qu’une migraine amenant à une hospitalisation peut coûter autour de 16 500$, on est forcé de trouver une solution raisonnable. En effet, cette problématique de coût entraîne plus d’un américain sur dix à ne pas s’assurer. Dans ce cas-là, mieux vaut croiser fort les doigts pour ne pas avoir de pépin après notre arrivée aux États-Unis.
En tant qu’expatriés, plusieurs solutions s’offrent à nous.

1. Assurances santé locales

1.1 Vous avez entendu parler de l’Obamacare ?

Ça bouge beaucoup question santé dernièrement entre Obama et Trump, mais ce qui est sûr, c’est que l’assurance santé aux États-Unis reste au cœur des préoccupations des américains. On vous met à jour en ce qui concerne la loi Patient Protection and Affordable Care, plus connue sous le nom d’Obamacare.

C’est un élément phare de la réforme du système de santé aux USA. Le but est de permettre au plus grand nombre de bénéficier d’une couverture santé.
Pour être ACA compliant (approuvée par l’ACA), une assurance doit garantir au minimum 10 services de soins essentiels (parmi lesquels : hospitalisation, analyse en laboratoire, prescription médicale, accouchement…), et proposer un questionnaire médical allégé.
Jusqu’en janvier 2019, toute personne payant des impôts aux États-Unis et n’ayant pas souscrit à une assurance ACA compliant devait payer des pénalités. Cette disposition n’existe plus, sauf dans les états suivants : Massachussetts, Washington DC, New Jersey, Vermont et Californie.

1.2 Vous êtes salarié(e) d’une entreprise

Votre employeur aux USA doit souscrire pour vous à une assurance santé privée. Mais vous vous doutez qu’il y a certaines conditions ! L’entreprise doit compter un minimum de 50 salariés, et vous devez y travaillez plus de 30h par semaine.
Vous restez malgré tout libre de souscrire à un autre contrat en complément, pour une couverture plus large.

1.3 Souscrivez à une assurance santé privée individuelle

Il est également possible de souscrire à une assurance de santé privée individuelle, souscrite dans l’état où vous êtes, si l’employeur ne vous la fournit pas.
Attention, soyez vigilant : si vous vous attendez à des tarifs et des couvertures comme on trouve en France, vous risquez d’être surpris ! On vous l’annonce en douceur : les prix sont bien plus élevés, pour une couverture inférieure. Maintenant, vous savez.

Ces deux premiers types d’assurances sont locaux, c’est-à-dire qu’ils ne fonctionneront qu’aux États-Unis ! Si vous voyagez hors USA, vous ne serez pas couverts, ce qui peut poser problème.

2. Souscrire à une offre spécifique expatriés

2.1 Souscrire à une assurance santé privée internationale (IPMI = International Private Medical Insurance)

Cette option-là permet une plus grande liberté et flexibilité. Les contrats disponibles sont souvent moins chers que les contrats des assurances locales. Ces contrats vous couvrent à 100% des frais réels engagés, avec une prise en charge au 1er dollar.
Un des gros avantages de ce type de contrat est la couverture internationale. En étant expatriés aux États-Unis, où les frais de santé sont les plus chers, vous pourrez partir ou vous le souhaitez sans surprime ! Et ça, c’est quand même sympa ! En cas de pépin, ils incluent également la responsabilité civile et l’assurance rapatriement.

2.2 Adhérer à la CFE (Caisse des Français à l’Étranger)

La CFE fonctionne comme la sécurité sociale en France. Le pourcentage de remboursement est calculé en fonction des tarifs français, ce qui peut paraître dérisoire. Pour une consultation chez un médecin généraliste, elle vous remboursera environ 17,50$, pour une consultation avoisinant les 230$. Ce qui ne va pas renflouer le compte en banque.
Cependant, elle présente tout de même quelques intérêts : elle permet d’assurer la continuité avec le système de sécurité sociale, et de réintégrer immédiatement son régime de protection lors d’un retour en France. Avec la CFE, on continue de cotiser à la caisse de retraite française. Pour un court séjour, ça reste intéressant.

L’adhésion se fait sans questionnaire médical préalable, et la tarification n’est pas liée à l’âge. La CFE n’exclue personne et permet donc au plus grand nombre d’être couvert.
Vous restez libre de souscrire à une assurance santé privée internationale en complément, car n’avoir que la CFE aux États-Unis, c’est jouer avec le feu !

3. Un choix cornélien

Tout cela prend beaucoup de temps et peut malgré tous les efforts fournis rester compliqué. Ce qui, en plus de vous frustrer, ne fait pas avancer votre problématique !
Chez Qiti, nous sommes qualifiés pour répondre à vos interrogations et trouver avec vous la meilleure solution pour vous protéger, ainsi que votre famille.
Nous avons à cœur de simplifier vos échanges et vos rapports à l’assurance, pour une expatriation en tout quiétude.

D’autres questions ? Écrivez-nous !

Contact

Qiti continue sur sa lancée : on arrive à Madrid et dans toute l’Espagne. Pour l’occasion, nous avons le plaisir d’être accompagné par Vivre à Madrid!

De véritables pros de la ville!

Alice et Émilie sont de réelles connaisseuses de l’expatriation puisqu’elles vivent elles-même pleinement cette aventure. Poussées par le goût du voyage, leur arrivée dans la capitale espagnole s’est soldée par un coup de coeur! Elles ont donc décidé d’enrichir le réseau « Vivre à » par passion pour la région, animées par l’esprit d’entraide entre francophones.

Si vous préparez un séjour à Madrid, ou que vous y avez déjà posé vos valises, un conseil : allez faire un tour sur leur incontournable carnet de voyage! Nos expatriées madrilènes vous racontent une ville vraie et authentique, sans oublier les aspects pratiques.

Elles vous apportent un véritable refuge qui vous accompagnera tout au long de votre séjour et de vos découvertes. De quoi visiter, sortir, faire du shopping, voir des expos, dénicher des bons plans. On apprécie aussi : elles parlent des autres parties de l’Espagne à voir! Une opportunité d’élargir nos horizons, et découvrir le meilleur que ce pays a à offrir!

De quoi satisfaire vos envies!

Elles abordent toute la partie agréable de Madrid sans oublier l’administratif, que l’on aime un peu moins quand on change de pays (oui oui, on sait). Pour les assurances, Qiti s’occupe de tout! Un changement de vie en projet? Notre offre est aussi diversifiée qu’un bar à tapas, pour répondre le plus justement possible à vos problématiques. Qiti fera tout pour que vous n’ayez plus qu’à apprécier le savoir-vivre caractéristique des espagnols!

Merci à Alice et Émilie dont on apprécie grandement la gentillesse, et qui nous donnent envie de partir en Espagne à leurs côtés! N’hésitez pas à les contacter, elles se feront un plaisir de vous guider à travers le pays.

Commencez le voyage, en cliquant  pour lire l’article et ici pour visiter leur site internet.

Une question? On vous répond!

Contact

Qiti partenaire de FemmExpat : le coach de votre expatriation au féminin!

Pourquoi a-t-on choisi FemmExpat?

Tout d’abord, parce qu’on les adore!

Une vraie équipe de pros qui accompagne avec succès les femmes dans leur projet d’expatriation depuis plus de 20 ans. Créée autour de la devise « Together, we care for expats », c’est plus d’une dizaine de coachs qui maîtrisent les sujets de l’expatriation de bout en bout.

Découvrez facilement une mine de conseils et d’informations pour identifier les clés de la réussite de votre projet à l’étranger et répondre à l’ensemble de vos nombreuses problématiques. Aucun sujet ne leur résiste : vie pro, perso, administratif etc.

Elles organisent également les rendez-vous des expats : des évènements fait par et pour des globe-trotters, afin de mieux vivre la vie à l’étranger! Des moments exceptionnels dans des lieux magiques, ou à distance, pour échanger sur toutes les thématiques et ne rien oublier. Vous apprendrez par exemple à gérer au mieux les incertitudes liées à la vie dans un nouveau pays. Elles sont un relais majeur dans la connaissance des us et coutumes, des réglementations en vigueur et des bons plans aux quatre coins du monde.

L’assurance et les difficultés rencontrées lorsqu’on part à l’étranger peuvent générer une multitude de questions, et chez Qiti on adore répondre à toutes ces interrogations.

Une volonté commune

C’est dans cet esprit de partage, d’échange et d’accompagnement des expatriés que notre partenariat s’articule, et également autour de notre volonté commune d’apporter des conseils personnalisés à chacun et de simplifier au maximum la vie des expats et de leur famille.

Ce partenariat permet donc une prise en compte optimale de l’ensemble des attentes et des préoccupations de nos clients. Cela correspond à notre souhait affirmé que leur projet d’expatriation soit une réussite.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller lire l’article sur le site de FemmExpat, en cliquant ici. Pour simplement faire un tour sur le site web, cliquez ici.

Une question? On est là!

Contact

Dans un article paru le 09 septembre 2021, dans la rubrique « l’assurance dans son effervescence », le spécialiste de l’assurance Eficiens vous présente notre innovation Qiti! Un article qui résume bien l’esprit de notre start-up et nos objectifs.

Pour retrouver la rubrique « must read » de la semaine, cliquez ici.

Pour voir l’article directement, cliquez ici.

 

Contact

Article Nice Matin

Parution presse QITI Nice Matin

Aujourd’hui, le 6 septembre 2021, c’est le lancement officiel de QITI! Et quoi de mieux pour nous donner davantage de visibilité que d’avoir une parution presse dans le Nice Matin du jour? Merci pour cet article qui met bien en avant l’esprit QITI : s’assurer en toute quiétude.

Vous pouvez retrouver l’article directement sur le site de Nice Matin dans l’espace abonnés, ou sur nos réseaux sociaux!

 

Contact

Les organismes financiers et bancaires exigent bien souvent la mise en place d’une assurance de prêt afin d’être remboursés si l’un des emprunteurs vient à décéder ou à être en arrêt de travail.

Simple pour un résident Français, cette garantie peut vite devenir un véritable casse-tête pour un expatrié. Le fait que vous soyez Non Résident en France risque d’entrainer des exclusions de garantie ainsi que d’importantes majorations en fonction du pays dans lequel vous résidez.

1-Trouver une assurance de prêt, c’est loin d’être simple

Pour financer votre future résidence principale, une résidence secondaire ou un investissement locatif en France ou ailleurs dans le monde, vous allez surement devoir emprunter. Même s’il est de plus en plus facile de contracter un prêt en étant à des milliers de kilomètres, ayez toujours en tête que votre statut d’expatrié et de Non Résident va compliquer les choses.

Sur le seul sujet de l’assurance de prêt Non Résident, de nombreux intervenants vous indiqueront pouvoir vous assurer et concentreront leurs efforts sur le montage financier. Mais à quelles conditions pourront-ils vous assurer ? Avec quelles majorations ? Avec quelles exclusions ?

Suivant votre pays de résidence, les exigences de votre banque, l’objet du financement ou les garanties souhaitées, les solutions d’assurance de prêt Non-Résident varient. Celle adaptée à votre cas précis n’est pas si facile à trouver.

Ayez en tête que vivre à l’étranger représente un risque plus important pour l’assureur : Qiti vous aide à vous y retrouver et à optimiser le budget.

2- Choisir son assurance de prêt Expatrié

Une situation complexe, de nombreuses banques qui n’assurent pas les expatriés, des assureurs frileux à l’idée de vous assurer lorsque vous ne résidez plus en France : ne pensez pas que l’accord de votre financement est le sujet le plus compliqué pour l’obtention de votre prêt.

Les expatriés empruntant en France ont les mêmes obligations que les locaux. L’assurance emprunteur Non Résident peut donc être souscrite auprès de votre banque si elle le propose, ou auprès d’un organisme externe si vous choisissez une délégation d’assurance. Grâce à la loi Lagarde, vous êtes libre de choisir l’assurance de votre prêt, de réaliser ainsi d’importantes économies et de choisir une offre adaptée à votre situation.

Mais cette liberté est fortement encadrée et votre banque ne manquera pas de vous le rappeler. Vous devez choisir une assurance en équivalence de garanties avec l’offre proposée par votre banquier. Et c’est là que les choses se compliquent pour les expatriés car l’équivalence ne va pas être simple à trouver et vous vous exposez alors à un refus de votre organisme de crédit.

Vous pensez certainement qu’avec un bon comparateur en ligne, vous trouverez facilement une offre d’assurance prêt immobilier pour Non Résident au meilleur tarif ? Ne tombez pas dans ce piège et lisez bien les conditions générales car peu de comparateur d’assurance de prêt ont une analyse fine des exigences liées à votre statut d’expatrié.

3 -Quelle couverture choisir?

Bien que très proche, les garanties de l’assurance emprunteur varient d’un contrat à l’autre selon votre profil (professions, risques santé, professionnel et sportif), la nature de votre investissement (achat locatif, résidence principale…) et les modalités de votre prêt (durée, montant…)

Votre banque décide des garanties obligatoires, mais une assurance emprunteur traditionnelle comprend les garanties décès, PTIA, ITT, IPT, IPP et perte d’emploi. Par contre, une assurance de prêt Non Résident n’offre généralement que la possibilité de bénéficier des garanties décès et PTIA.

Pour les résidents de l’Union Européenne, de plus en plus d’assureurs commencent à vous assurer comme si vous étiez résident Français et proposent aux expatriés des garanties en cas d’arrêt de travail.

Mais être couvert sur l’ensemble des garanties ne sera pas possible pour une majorité d’expatriés. Les compagnies d’assurance accordant plus facilement des extensions de garanties si vous vous trouvez dans un pays qui ne représente pas un risque majeur comme par exemple : Luxembourg, Allemagne, Jordanie, Canada, Tunisie, Mexique, Singapour, Russie…

Enfin, trouver une assurance de prêt Non Résident lorsque l’on vit dans certains pays à risques, peut s’accompagner d’une surprime et de difficultés à vous assurer.

QITI analyse les contrats et la capacité des assureurs à vous garantir en fonction des zones couvertes. Souscrivez sereinement votre assurance de prêt Non Résident.

Contact

Une envie d’explorer le monde en mode Digital Nomade ? Un projet d’expatriation de plusieurs années ? Ou plus simplement, une année de césure ou d’études à l’étranger ?
Le choix de son assurance santé internationale est une étape incontournable avant de partir.
Si les offres sont nombreuses et accessibles pour la plupart sur le net, il est toutefois compliqué de s’y retrouver. Une assurance santé internationale adaptée à votre situation : ce n’est pas si simple à trouver et c’est toute la raison d’être de Qiti.

Selon votre situation, vos habitudes voyages, votre destination et vos attentes, Qiti vous conseille et vous accompagne pour sélectionner l’offre qui vous correspond.

L’étape 1 : La Définition claire de votre projet et de vos besoins

Choisir l’assurance santé internationale la plus adéquate passe inévitablement par la définition précise de votre projet de voyage. S’agit-il d’une expatriation seul ou en famille ? Combien de temps pensez-vous partir ? Quel est votre destination principale ? Envisagez-vous de vous déplacer dans plusieurs pays ? Quel projet de vie vous attend ?

Il convient ensuite de bien déterminer vos besoins et ceux de tous les membres de votre famille en matière de santé : Que se passe t’il en cas d’accident ou d’hospitalisation ? Comment seront pris en charge les soins spécifiques auprès des spécialistes ? La venue d’un nouvel arrivant dans la famille est-elle à l’ordre du jour ? Portez-vous des lunettes, ou bien des lentilles de contact ? Vos enfants auront-ils besoin de soins d’orthodontie ? Où envisagez-vous de vous faire soigner ?
Qiti va vous aider à préciser vos attentes et à choisir votre assurance santé en triant, comparant et sélectionnant parmi les différentes offres du marché.

Etape 2 : Vérifiez les conditions de remboursement

Bien choisir son assurance santé internationale implique de s’interroger sur la marche à suivre en cas d’accident, d’hospitalisation ou plus simplement de problème de santé à l’étranger. S’informer sur les modalités de remboursement en fonction du pays, la présence d’éventuels délais de carence, l’existence de plafonds de remboursement et de réseaux de soins sont autant d’éléments sur lesquels il faut se pencher avant de souscrire une assurance internationale.

Orientez-vous vers un assureur vous garantissant des délais de remboursement rapide et mettant à votre disposition un espace assuré vous permettant de réaliser facilement votre demande en ligne.
Avec les solutions sélectionnées par Qiti, vos demandes de remboursement se font directement via des applications mobiles dédiées.

Privilégiez enfin un assureur facilement joignable depuis l’étranger afin de bénéficier d’une assistance 24H/24H et 7/7, de conseils en cas de besoin et une prise en charge immédiate en cas d’hospitalisation.

Etape 3 : Une couverture santé adaptée à votre situation

Votre choix est également arbitré en fonction des intervenants qui prendront en charge vos frais de santé.
Avec un intervenant unique en optant pour une assurance privée au 1er Euro . Cette solution permet de bénéficier d’un remboursement dès le 1er euro ou dollar dépensé et présente l’avantage de la simplicité : Pas besoin de rattachement à la Caisse des Français de l’Etranger, ni à la Sécurité sociale française, ni au régime social de votre pays d’expatriation.

En complément d’un régime social ou de la CFE (Caisse des Français de l’Etranger). Cette solution permet de conserver un lien avec le système de Sécu français et une prise en charge des frais de santé sur une base connue : Celle de la Sécurité Sociale. Mais les bases de la Sécu sont bien souvent insuffisantes à l’autre bout du monde…

Qiti vous aide à y voir plus clair et à arbitrer.

Etape 4 : Vérifiez les exclusions

Cela est vrai pour toute assurance mais cela l’est encore plus quand on part à l’autre bout du monde : Vérifiez les exclusions. Certains pays, certaines activités professionnelles ou sportives, les sports extrêmes font très souvent partis des risques exclus par les assureurs.

Privilégiez des offres d’assurances modulables permettant une prise en charge optimale. On retrouve régulièrement les options suivantes :
• Le rapatriement
• L’optique et dentaires
• La maternité
• Le responsabilité civile vie privée
• La prévoyance ( décès, arrêt de travail…)
Qiti vous accompagne et sélectionne votre assurance santé internationale en toute sérénité !

Contact

Après des semaines à batailler, la situation des expatriés français résidant en dehors de l’Union Européenne et s’étant fait vacciné à l’étranger s’améliore nettement.
Les discussions ubuesques, les heures passées à se justifier afin d’obtenir son Pass Sanitaire seront bientôt du passé pour les Expatriés Français lors de leur venu en Europe.
Même si les choses s’arrangent : Cela reste encore bien compliqué.
Qiti est là pour vous aider à y voir plus clair.

Qui peut obtenir ce fameux Sésame ?

Les principaux critères sont pour le moins logiques et compréhensibles. Il faut :
1. Être Français ou être un de ses ayants droits
2. Avoir plus de 18 ans
3. Séjourner en France ou dans l’Union Européenne au jour de la demande
4. Avoir été vacciné par un vaccin accepté par l’AEM (Agence Européenne du Médicament)

Quand faire sa demande de Pass Sanitaire ?

C’est ensuite que les choses se compliquent…tout va dépendre du type de vaccin, de la date et du pays où vous êtes fait inoculer.
Si vous avez opté pour le vaccin à:
1. Dose unique (Johnson&Johnson) c’est plus de 4 semaines après l’injection
2. Double Dose ( Moderna, Pfizer, Astrazenca) c’est plus de 1 semaine après la 2e injection
3. Si vous êtes rétabli de la Covid 19, une seule injection est nécessaire et la demande doit être formulée 7 jours après.

Comment faire sa demande ?

C’est simple comme un mail… Sauf qu’il ne faut rien oublier dans les documents transmis et qu’il faut l’adresser au bon destinataire.
Ce qu’il faut joindre à votre envoi :
1. Le formulaire de demande https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/formulaire_demande_passe_sanitaire_signature_electronique_cle013e3f.pdf
2. Votre certificat de vaccination
3. Vos pièces d’identités
4. Un justificatif de résidence à l’étranger

L’adresse mail de destination varie selon votre pays de résidence :
1. Canada : Certificat-vaccin-covid.fde1@diplomatie.gouv.fr
2. Etats- Unis Côte Est : Certificat-vaccin-covid.fde2@diplomatie.gouv.fr
3. Etats- Unis Côte Ouest : Certificat-vaccin-covid.fde3@diplomatie.gouv.fr
4. Argentine, Mexique, Brésil : Certificat-vaccin-covid.fde3@diplomatie.gouv.fr

Retrouvez tous les mails sur https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15083 et pensez à bien indiquer dans l’objet de votre mail : Pays de Résidence/ Nom/ Prénom

Attention : Vous êtes dispensés de cette procédure si vous vous êtes fait vaccinés en Andorre, Islande, Lichtenstein, Monaco, Norvège, Angleterre, Pays de Galles et Suisse. En effet, ces pays (bien que hors Union Européenne) dispensent le fameux certificat numérique Covid de l’UE. Ce certificat peut être présenté directement

Vous avez des questions, de difficultés à obtenir votre Pass Sanitaire ?
Vous souhaitez connaitre les modalités de prise en charge du vaccin ? des tests PCR ?
Qiti est à votre écoute !

 

Contact

Tous nos articles

Engagements & Convictions

Logo

La liberté n’a pas de prix

Partenaire des plus grands assureurs, nous mettons notre indépendance à votre service. Vous êtes libre de nous rejoindre, de nous quitter, de nous recommander.

Logo

Le sens des responsabilités

Pas de langue de bois entre nous ! La défense de vos intérêts passe par des échanges clairs, honnêtes et compréhensibles par tous.

Logo

Le choix de la solidarité

La solidarité étant l’essence même de l’assurance, nous redistribuons jusqu’à 10% du montant de votre cotisation à une action humanitaire ou une association que vous choisissez de soutenir.